Bienvenue sur Qi Gong LABEL RETROUVEZ-NOUS AU FORUM DES ASSOCIATIONS LE 9 SEPTEMBRE A L'HOTEL DE VILLE ~ RENTRÉE DES COURS LUNDI 10 SEPTEMBRE

Les nouvelles de LABEL


Les vacances de printemps débutent samedi 16 A PARTIR de 12.00.
Il y a donc 2 cours samedi matin. Reprise le lundi 2 mai.

Le mois de mai et ses jours fériés.

Le jeudi de l'ascension est le 5 mai. Étant donné le pont proposé, il n'y aura qu'un seul cours  de Qi Gong samedi 7 mai à 10.00. précédé de l'habituel cours de Méditation.
Le lundi de Pentecôte, 16 mai est férié.



Les 2 derniers ateliers de la saison.

22 mai: Qi Gong de la transformation des muscles et des tendons. Avancé. Avec Pascal. Informations à venir.

12 juin: Méditation de Pleine Conscience avec Isabelle. Informations à venir.

La démonstration de fin d'année

Comme chaque année LABEL fait son show au parc Wangen.
Celui-ci se déroulera le dimanche 19 juin à partir de 11.00
Réservez votre date.

Comment s'inscrire à un atelier

Certains ont commencé à l'expérimenter. Il est maintenant possible de s'inscrire directement sur le site de LABEL pour participer à un atelier. Il suffit de cliquer sur le gros boutons"s'inscrire" et le tour est joué. L'inscription en salle, sur feuille, reste néanmoins toujours possible.

http://qigong-label.blogspot.fr/p/les-ateliers.html
 


Comment bien s'hydrater
Par Catherine.

Notre corps est fait de 80% de liquide et la perte de 5% suffit pour entraîner la mort. Il est fondamental d’apprendre à hydrater notre corps, car par ce geste simple nous pouvons déjà permettre à notre de corps de bien fonctionner.
L’hydratation est un gros problème car la moitié des gens vous disent qu’il faut boire 2 litres de liquide pour faire fonctionner notre corps et d ‘autres disent qu’il faut boire en tout et pour tout 1 litre d’eau. Qui croire donc ?

Les textes anciens de la médecine chinoise insistent sur le fait qu’il faut boire par petites quantités.

Pour bien comprendre comment cela fonctionne, sachez que tout au long de la journée et de la nuit,  4 à 5 litres de liquides entrent et sortent de notre corps, par l’urine bien sûr mais pas seulement :
La lymphe, le sang, les larmes, la salive, l’intérieur des yeux,  tous ces liquides doivent circuler librement et de façon permanente entre l’externe et l’interne,
Des liquides vont aussi pénétrer d’abord par l’air ambiant qu’on respire. La peau respire elle aussi et si on prend beaucoup de bain par exemple, les pores s’ouvrent et on peut prendre 400g rien qu’en prenant un bain.
Tous les aliments qu’on ingère sont mouillés, notamment les légumes et les fruits.

En prenant conscience de cela, on va commencer à comprendre qu’il faut moins boire. Car si on applique les conseils de boire 2 litres d’eau par jour, on peut vite arriver à absorber jusqu’à 6 litres de liquide au total.
Les sorties d’eau se font  quand nous expirons, en urinant, par évaporation par la peau. En fin de compte il y en permanence constamment des échanges.
Normalement,  un individu ne devrait pas boire plus d’un litre, en petites quantités tout au long de la journée et en évitant de boire pendant les repas afin d’éviter de retarder la digestion.


Pourquoi ?

Et bien regardons comment fonctionnent les reins en médecine chinoise, qui sont de nature Yin, représentant l’hiver, l’eau, le noir, le froid. Ils sont extrêmement précieux.

En médecine chinoise, on considère que les reins, qui sont reliés au méridien de la vessie, ont pour fonction de :
stocker les énergies vitales, notre patrimoine génétique que l’on nomme le Jing,
gouverner les os et les moelles (moelle épinière, moelle des ors),
gouverner la croissance et le développement, gouverner l’eau du corps,
gouverner la réception du Qi (l’énergie qui circule en permanence dans notre corps)
Les reins s’ouvrent aux oreilles (et oui ! quand on devient sourd, c’est un signe de vieillissement et d’épuisement de l’énergie des reins)

Notre corps fonctionne selon les principes du Yin et du Yang, qui doivent toujours être dans un équilibre, sinon survient la maladie.
Alors, quelle incidence  si l’on épuise l’énergie des reins en buvant trop ?
Les reins sont programmés pour vider 4 à 5 bols d’urine, quand on boit trop, la machine est programmée pour travailler en sur-régime, mais pas trop longtemps !
Car si on a du stress à un moment donné, un gros changement dans la vie, lors de la ménopause, à l’arrêt des hormones sexuelles, on va commencer à créer un déséquilibre et prendre du poids, qui se transformera en graisse dans les cuisses chez les femmes, sur le ventre chez les hommes.

Le fait de trop boire en permanence peut finir par déclencher des pathologies qu’on connaît dans notre monde moderne : certains types d’ostéoporose, de cancer, d’hypertension.

C’est ce qu’on va appeler l’affaiblissement du yin des reins et qui va créer des phénomènes inflammatoires, de la chaleur localement dans les reins, qui deviennent un terrain idéal pour les calculs rénaux chez les hommes notamment.
En médecine chinoise, si l’énergie des reins s’affaiblit, elle n’arrive  plus à contrôler le foie et crée un excès de yang, d’où possibilité d’hypertension. L’eau des reins capte le feu du cœur, s’il y a rupture total entre les reins et le cœur, apparait la maladie d’Alzheimer (l’énergie du cœur conserve le shen : l’esprit).

Comment fonctionnent les peuplades ?

Vous remarquerez que dans les pays chauds tels que l’Inde, l’Asie on boit dans des petites tasses  et non dans des bols. Chez les touaregs on boit du thé vert pour refroidir le corps.
Les règles fondamentales sont bien connues par les peuplades traditionnelles, qui boivent tout au long de la journée par petites quantités et chaud, jamais glacé !


Que va-t-on boire ?
Les jus de fruits et de légumes : le jus d’orange malheureusement a perdu beaucoup des atouts du fruit lui-même, même le « pur jus ». Alors que quand vous pelez l’orange, il va y avoir :
le blanc de l’orange qui est un vrai médicament qui va attaquer l’humidité et la chaleur,  les graisses, le quartier de l’orange contient des fibres pour faire fonctionner l’estomac et  les intestins qui vont permettre d’évacuer les selles,
la juste quantité de liquide acide qui va venir tonifier le foie.
Quand on prend un jus d’orange, surtout si on le fait tous les matins, comme on perd les ¾ de l’orange, notamment les fibres, on va dépasser 2 à 4 fois la quantité d’acide. On va déséquilibrer le foie, détruire par trop d’acidité les tendons, d’où possibilité de hernies ou de tendinites.

Attention au vin rosé et vin blanc qui contiennent un dérivé du souffre (sulfite), un poison pour le foie. Le vin rouge en petite quantité, favorise la digestion du bol alimentaire.

L’eau quant à elle ne devient hydratante qu’à partir de 38 degrés.
Les tisanes : une plante médicinale peut avoir une action trop forte et il ne faut donc pas boire la même tisane plus de 9 jours d’affilée.
Le thé est la seule plante médicinale qui n’a pas d’effet. Mais la aussi, chaque catégorie de thé a ses vertus. Par exemple, il ne faut pas boire du thé indien tous les jours car il est plutôt  prévu pour des pays chauds et humides. Le thé se prend nature, sans rien rajouter,  jamais froid et pas trop brulant pour la gorge.

Les thés chinois n’ont que peu de points communs avec les thés indiens. De la famille des camélias « camélias sinensis », ils ne provoquent pas d’agression sur le foie et on peut en boire le soir.


Vertus thérapeutique et préventives : contrairement au café, il active le mental sans aucun pic d’excitation, si on a des difficultés à réfléchir, il augmente la capacité d’imagination. Le thé fait circuler, dissoudre les matières grasses, abaisse le taux de cholestérol et abaisse le taux d’hypertension. Il supprime la sensation de soif, humecte le poumon et empêche la peau de vieillir. Il protège les muqueuses intestinales.

Il faut avoir les 3 thés chez soi : 
    Thé vert quand il fait chaud, 1 vert de thé vert est très hydratant =  4 verres d’eau.

    Thé oolong le matin (moitié vert/noir), c’est la voie du juste milieu !

    Thé noir pour perdre du poids appelé thé rouge en chine (pas plus de 9 jours de suite).

    Comment le préparer : Une pincée de feuilles de  thé entre le pouce, l’index et le majeur, pour 1 litre d’eau suffit. Il ne doit pas foncer exagérément.
    Donc si vous voulez réduire votre consommation de boissons, de 2 litres à 1 litre en petites quantités fractionnées, il faut modifier vos habitudes lentement.

    Une voiture lancée à 100km/h auquel on fait brusquement passer la marche arrière,  le moteur casse !  C’est la même chose pour l’organisme, tout changement doit se faire  lentement : sur 15 jours, 3 semaines voir plusieurs mois.

    Article réalisé d'après une étude de Jean PELISSIER